Renaissance catholique mis en examen

En ce mercredi 24 février Jean-Pierre Maugendre a été mis en examen, comme directeur de publication du site internet Renaissance catholique, par le juge d’instruction pour « provocation à la discrimination à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur orientation sexuelle ». Ceci fait suite à une plainte, avec constitution de partie civile, déposée par l’association Stop homophobie le 30 juillet dernier.

        Il est reproché à Renaissance catholique d’avoir publié sur son site, le 13 juin 2019, un article intitulé : L’Eglise du Dieu vivant : la colonne et l’appui de la vérité (1 Tim 3 ,15) tenant « notamment les propos suivants : « Les autorités civiles ne doivent pas établir d´unions civiles ou légales entre deux personnes du même sexe, qui clairement imitent l´union du mariage, même si de telles unions ne reçoivent pas le nom de mariage, puisque de telles unions encourageraient le péché grave pour les personnes concernées et seraient cause d´un grave scandale pour d´autres (cf. Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Considérations à propos des projets de reconnaissance juridique des unions entre personnes homosexuelles, 3 juin 2003) ».

             Le texte incriminé était signé des cardinaux Burke, patron de l’Ordre de Malte, Pujats, archevêque émérite de Riga, et des évêques Peta, archevêque de Sainte-Marie en Astana, Lenga, archevêque émérite de Karaganda et Schneider évêque auxiliaire de Sainte-Marie en Astana.   L’association Stop homophobie fait partie de cette constellation d’associations dont la vocation est d’assurer « la veille en temps réel sur les réseaux sociaux et internet » et de lutter « contre les discriminations liées au sexe, au genre ou à l’orientation sexuelle ». Elle intervient en milieu scolaire et professionnel sur ces problématiques et mène des actions judiciaires. Cette association est largement subventionnée par la puissance publique, en particulier la région Ile-de-France dirigée par l’élue ex-LR Valérie Pécresse. Le site de la région Ile de France, sous le titre, « La lutte contre l’homophobie, une priorité pour la Région solidaire » mentionne Stop homophobie parmi les associations bénéficiant régulièrement de fonds publics – 1,1 millions d’Euros entre 2016 et 2020 pour 71 associations-. 

            Notre avocat sera maître Jérôme Triomphe, bien connu des défenseurs de la vie humaine innocente. Nous espérons vivement qu’au-delà de la mise en cause de notre modeste association de nombreux catholiques :

laïcs, prêtres et évêques comprendront que ce procès sera, en fait, celui de la liberté de l’Eglise à proclamer son enseignement moral, à la lumière de l’Evangile et à rappeler ses exigences, dans une société sécularisée.

Avec l’aide de Dieu nous ne nous déroberons pas ! En ce temps de carême nous confions cette intention à la prière de nos amis, connus ou inconnus. Nous savons que demain, malgré le triomphe apparent des méchants, brillera sur ceux qui se tiennent au pied de la croix la lumière de Pâques.

19 réponses

  1. Je comprends que l’Eglise interdise aux prêtres de marier religieusement des homosexuels.
    Mais pourquoi interdire à l’état de célébrer des mariages civils ?
    Je dirais bien : de quoi je me mêle ?
    Car ce n’est même pas un conseil (les autorités civiles NE DEVRAIENT PAS) mais une injonction (“les autorités civiles NE DOIVENT PAS établir d’unions civiles ou légales entre deux personnes du même sexe”).
    Une injonction /interdiction touchant des unions CIVILES ET LÉGALES !
    En gros, l’Eglise se prononce contre la loi (elle en a le droit, mais elle finira au tribunal… ah tiens, c’est ce qui arrive).
    A un moment où tout le monde ramène son grain de sel sur la séparation entre les églises et l’état, donner une injonction à l’état ne me semble pas judicieux.
    C’est là, je crois, son erreur, dans laquelle les anti se sont engouffrés.
    Bref, une erreur tactique majeure.

  2. Notre vie sur terre (même la plus longue) est courte comparée à l’éternité qui n’a pas de fin !

    La Parole de Dieu nous dit comment être sauvé et éviter d’aller en enfer.

    Il est donc extrêmement dangereux de la dénaturer ou de s’opposer à sa diffusion…

  3. Si l’on peut comprendre l’attitude des autorités, mues par l’antichristianisme, il convient de rappeler que L’Eglise elle-même a dégénéré. Elle est contrôlée par des hérétiques ou des anti-chrétiens infiltrés. Peu d’ecclésiastiques ont le courage de défendre la doctrine catholique et de s’opposer à Bergoglio, le premier ennemi du Christ. Il suffit notamment de penser à l’attitude des “évêques” français au moment de la manifestation contre le mariage homosexuels, suivant en cela l’attitude de leur “chef”, qui a condamné les manifestants italiens.

    1. Armand vous vous trompez.
      Le Pape François nous invite à recentrer notre vie sur le Christ, il nous invite à vivre au quotidien la vie évangélique.

      Le Christ a t il passé du temps avec les pécheurs ? … Oui, et Il continue de le faire à travers le Pape et vous et moi … et Il continue de le faire en venant à notre propre rencontre !

      La doctrine n’est pas la Vie, seul le Christ est la Vie, le Chemin, la Vérité !
      L’Église a une tête : le Christ, et nous sommes, en tant que corps … en tant qu’Église, chargés d’accomplir la Volonté du Père …vivre la vie évangélique (foi, espérance et charité) à la suite de Jésus. Là est l’essentiel.
      Le Pape nous rappelle toutes ces choses chaque jour, et nous invite à les vivre en esprit et en vérité.

      Vous avez l’air d’avoir transformé vos incompréhensions en haine …

      1. Il s’ agit de ne pas appeler mariage ce qui n est qu une union entre deux personnes.
        Rappelons que le mariage est l’union de l homme et de la femme. Le Diktat LGBT veut mettre l’Europe et le monde en coupe réglée. Tout a fait d’accord avec cette analyse d une emprise sur l Eglise catholique que l on veut étouffer sous le carcan de l’homophobie.
        On voit qu une union homosexuelle est stérile par nature et veut s’approprier une procréation qui ne peut être qu antinaturelle. Merci les Pompili et autres écolos de façade du Gouvernement.

  4. De tout cœur en union de prière avec Renaissance Catholique et son président qui ne font que rappeler la Vérité de l’enseignement de l’Eglise catholique.

  5. C’est toute l ‘Eglise et son magistère qu ‘il faut mettre en examen puisqu ‘ en l’ occurrence il s’agit d’une citation et puis pendant qu ‘ils y sont faire un procès aux synoptiques citant le Christ dénonçant ceux qui sont cause de scandale.

  6. tout mon soutien! Notre France est plongée dans les Ténèbres, et là il est clair que les ripoux-blicains veulent détruire la famille, l’Humanité! Continuons le combat! Deus vult!

  7. “Fin des subventions aux associations et à la presse”….programme du futur président de droite?

  8. On ose espérer un soutient de la CEF ? espérer ou rêver ?
    car après tout, vous ne faites que rappeler ce que l’Église enseigne.
    Prions pour les magistrats.
    Eric

  9. Camille Desmoulins, révolutionnaire ami de Robespierre et guillotiné avec Lui, écrivait: “Ce sont les despotes maladroits qui se servent des baîonnettes, tout l’art de la tyrannie est de faire la même chose avec des juges”. Eh bien nous y sommes.!

  10. C’est donc, désormais, l’enseignement de l’Eglise catholique de toujours qui est mis en examen suite aux plaintes d’une “assoce” nauséabonde de plus. S’il s’ensuivait une condamnation, cela ne manquerait pas d’annoncer le temps du martyre – fût-il “seulement” judiciaire – pour tout ce qu’il reste de catholiques semper idem, en France comme ailleurs.

    Elle n’a plus beaucoup d’avenir devant elle, cette société où le mal devient le bien et peut donc prétendre poursuivre celui-ci en justice en le traitant de mal. Jusqu’où ces misérables pensent-ils pousser l’inversion des valeurs avant d’être châtiés comme le furent Sodome et Gomorrhe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Nous recommandons

Archives