Les Editions CONTRETEMPS présentent la version française du dernier livre de Mgr Schneider : CHRISTUS VINCIT

couverture du livre Christus Vincit

Nos éditions contretemps viennent de publier la version française du dernier livre de Mgr Athanasius Schneider : « Christus Vincit Le triomphe du Christ sur les ténèbres de notre temps. »

Cet ouvrage est constitué d’une série d’entretiens menés par une journaliste anglophone, Diane Montagna, avec l’auteur, évêque auxiliaire d’Astana au Kazakhstan. Il s’agit donc là d’une traduction effectuée par Jeanne Smits d’un texte initialement paru aux USA.

Aucune question n’est esquivée. Il est ainsi traité de la communion dans la main, du concile Vatican II, de la confusion actuelle dans l’Eglise, de la Fraternité Saint-Pie X, de l’hypertrophie de l’infaillibilité pontificale, de la « réforme de la réforme », etc. Avec autorité et sérénité, Mgr Schneider propose les réformes qu’il juge urgentes pour que le Christ soit remis à sa juste place, au centre et au sommet de l’Eglise et de la société.

C’est aussi l’occasion de mieux découvrir l’histoire et la personnalité de Mgr Schneider qui a connu, pendant son enfance, la persécution soviétique au Kirghizistan où il est né, puis l’émigration avec sa famille en Estonie et en Allemagne de l’Ouest. C’est là qu’il fut confronté, adolescent, à des innovations liturgiques qui le poussèrent à chercher à répondre à sa vocation sacerdotale dans un cadre plus traditionnel, celui des chanoines réguliers de la Sainte-Croix qui allait le conduire en Autriche, au Brésil puis à Rome.

Au-delà de sa charge d’évêque résidentiel, Mgr Schneider, assume sereinement sa fonction de membre de l’Eglise enseignante et du collège épiscopale apportant soutien et formation aux catholiques du monde entier par ses voyages et ses réactions à l’actualité diffusées par internet.

Christus Vincit permet de découvrir tout cela d’une manière jusque-là inédite, tout comme le lien tout particulier de Mgr Schneider avec Notre Dame de Fatima et sa vénération des saints anges. Se dessine, devant nous, le portrait, attachant, d’un évêque profondément surnaturel dont la vie, tout jeune, a été marquée par la souffrance et les tribulations.

La franc-maçonnerie, le laïcisme contemporain, l’islam, les questions de la liberté religieuse et de l’indifférentisme religieux donnent lieu à des chapitres à part entière, tout comme la question des limites du pouvoir pontifical et celle de la crise, essentiellement doctrinale et spirituelle, que vit aujourd’hui l’Eglise.

Mgr Schneider n’hésite pas à dresser le portrait du bon évêque et suggère la manière dont un futur pape pourrait réformer l’Eglise et en restaurer la grandeur et le rayonnement.

Aux jeunes, aux laïcs, aux parents, il prodigue, à la demande de Diane Montagna, de nombreux conseils aussi concrets qu’ils sont profondément spirituels.

Malgré le constat terrifiant qu’il fait de la situation actuelle, Mgr Schneider discerne bien des raisons d’espérer. Souvent, dit-il, elles viennent des « petits » de l’Eglise : les enfants, les époux fidèles, les jeunes pieux et chastes, les prêtres zélés et fermes dans la foi qu’il voit comme des « perce-neige spirituels ».

Ce travail sera d’un précieux réconfort pour tous les catholiques qui essayent de rester fidèles, intégralement, aux promesses de leur baptême.

Plusieurs cardinaux ont tenu à faire l’éloge de Christus Vincit : 

« On ne saurait exprimer que gratitude à l’égard de Mgr Athanasisus Schneider, apôtre fidèle, pour sa claire et courageuse analyse de l’Eglise de notre temps. Puisse ce livre aider tous ses lecteurs à vivre leur propre vocation avec une fidélité et un zèle accrus, pour la gloire de Dieu Tout-Puissant et pour le salut des âmes. » Cardinal Robert Sarah, préfet de la congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements.

« Aucun autre évêque, de récente mémoire, ne s’est dédié de manière aussi infatigable au service des vérités de la foi catholique. Dans ces entretiens approfondis, à travers le récit de sa vie et de son ministère et par ses réponses aux questions cruciales du jour, Mgr Schneider apporte un témoignage puissant de son amour profond de Notre-Seigneur et de son Corps mystique, l’Eglise. Ce livre sera d’une aide puissante pour les fidèles et pour tous les hommes de bonne volonté, en leur donnant une orientation juste en ces temps où dominent de graves confusions, les divisions et l’erreur. » Cardinal Raymond Burke.

                                                                     

3 réponses

  1. Je serais tout à fait disposé d’acheter le livre, mais vous n’acceptez pas des envois à destination de la Suisse

  2. Mgr Schneider « ..suggère la manière dont un futur pape pourrait réformer l’Eglise et en restaurer la grandeur et le rayonnement…. » ?! …sérieusement ? …. « La grandeur et le rayonnement de l’Église » ne peuvent être que « la grandeur et le rayonnement » du Christ puisqu’elle est Corps du Christ ! « La grandeur et le rayonnement de l’Église » sont
    « restaurés »  quand une jeune femme accueille la vocation que Dieu lui donne, quand elle court rendre service à sa cousine en difficulté… « La grandeur et le rayonnement de l’Église » sont « restaurés » quand un jeune homme obéit à Dieu et entre dans la mission qu’Il lui confie …quand un nouveau né est accueilli quelques soient les conditions extérieures … « La grandeur et le rayonnement de l’Église » sont « restaurés » quand un vieil homme voyant des jeunes accomplir la volonté de Dieu s’exclame : « Maintenant, O Maître souverain , tu peux laisser ton serviteur s’en aller … »… ( je pense que vous avez compris) ..et c’est ce que le Pape François s’efforce de vivre et nous invite à vivre chaque jour : la vie Évangélique ! … la vie d’Église, de la sainte Église ! ( croire que l’Église grandit et rayonne différemment de Jésus est une aberration )
    Les humiliations semblent cruelles … nous en vivons tous et particulièrement ceux qui se laissent approcher par le BonDieu et, curieusement, c’est bon signe ! …signe qu’Il vient demeurer en nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

La revue